Soigner son e-réputation avec le SEO en 2021

Beaucoup des polémiques et des sujets de société qui ont fait l’actualité en 2020 prennent leur source sur Internet et plus précisément, sur les réseaux sociaux : les mouvements Me Too et Black Lives Matter, la vaccination, le bien-être animal, l’égalité hommes/femmes, les violences policières, etc., Internet est devenu un lieu d’expression incontournable où l’on hésite pas à revendiquer et donner son avis.

Et, dans le même temps, la crise du Covid-19 à pousser beaucoup d’entreprises à se digitaliser et s’emparer d’internet pour se faire connaitre et sauver leur activité : création d’un site internet ou d’une boutique en ligne, ouverture d’un compte professionnel sur une market-place ou les réseaux sociaux, …. . Mais Internet peut être un outil à double tranchant pour les marques et les entreprises qui ne peuvent plus ignorer les avis et les sujets de société brûlants sans prendre le risque que cela ait un impact négatif ou positif sur leur réputation.

Dans l’infographie ci-contre, nous vous donnons des indications sur les points de vigilance nécessaires pour maîtriser au mieux l’image de son entreprise et de sa marque sur Internet. Comment le SEO peut-il être utiliser pour cela ?

Bonne et heureuse année 2021 !

Au revoir 2020!!! Nous sommes très heureux d’être en 2021 et peut-être même un peu soulagés que 2020 soit achevé ! En effet, chaque nouvelle année est synonyme d’espoir et de renouveau et nous en avons bien besoin après une année aussi difficile que celle que nous venons de vivre!

Beaucoup d’entrepreneurs ont amorcé en 2020 leur transition digitale, tandis que d’autres profiteront de 2021 pour conforter leur position sur internet.

Quoiqu’il en soit, 2021 s’annonce riche en événements. So what ? Vive 2021!!!

 

 

 

Le SEO n’est pas prioritaire pour les PME

Le confinement du à la crise sanitaire du Covid-19 a eu impact négatif sur l’activité de bon nombre d’entreprises françaises. Depuis, de nombreuses études d’impact ont révélé l’importance pour celles-ci de se doter d’outils numériques pour maintenir une activité, même minimale, en période de ralentissement économique. Avoir un site internet en fait partie. Mais, quelle importance les entreprises accordent-elles réellement à leur site internet ?

C’est ce qu’à essayer de savoir la société Sortlist qui a mené, en juin dernier, une enquête auprès de 500 PME européennes (Allemagne, Espagne, Belgique, Pays-Bas et France). Les entreprises interrogées sont des PME qui réalisent moins de 50 millions d’euros de CA et ont moins de 250 salariés.

L’étude révèle que plus l’entreprise est grande, plus elle a des chances de disposer d’un site internet (90%); celles qui font jusqu’à 100.000 euros de CA sont 45% a en avoir un. Donc, plus une entreprise est petite, moins elle a de chance d’avoir un site web. Ce qui est fort dommageable puisque Internet est un réel et formidable outil pour se faire connaitre et acquérir de nouveaux clients.

Pour ce qui est du pays d’origine des entreprises qui possèdent un site web :
Les entreprises belges sont celles qui possèdent le moins un site internet (58 %), en France, cela concerne 66% des entreprises. L’Allemagne est loin devant avec 78 % d’entre elles à posséder un site web.

Pour ces entreprises, les axes prioritaires pour développer leur CA sur Internet est :

  • avoir un site responsive (adapté au format mobile)
  • avoir du contenu web de qualité

Ces priorités sont les mêmes dans tous les pays interrogés, sauf en Belgique où les PME misent plutôt sur la sécurité sur internet, en plus du responsive design.

Quant aux raisons avancées par les entreprises qui n’ont pas de site internet dédié à leur activité, les voici :

  1. pas besoin dans leur secteur d’activité, surtout dans l’industrie (37%)
  2. utilisent les réseaux sociaux (environ 34%)
  3. n’ont pas les moyens financiers (environ 12%)
  4. n’ont pas le compétences (environ 10%)

La 1ère raison avancée est plutôt problématique car c’est une façon de nier qu’Internet est réellement entré dans nos habitudes et qu’aucun retour en arrière n’est possible ni même envisageable. Si elle n’en ont pas besoin aujourd’hui, ne signifie pas qu’elles n’en auront pas besoin à l’avenir. En attendant, elles laissent la voie libre à leurs concurrents et prennent du retard sur Internet.

Côté SEO :

Seules 17% des entreprises ayant un site web considèrent le SEO comme étant prioritaire en 2020. Pourtant, le SEO est un atout important pour améliorer sa visibilité sur Internet à moyen et long terme et pour produire des contenus de qualité.

Cela démontre qu’il reste encore beaucoup de travail aux consultants SEO pour faire prendre conscience aux entreprises que le SEO est un levier majeur qui participe à la rentabilité de leur activité via leur site internet.

Source : https://www.sortlist.fr/

 

 

 

 

 

 

Ecosia : presque 100 millions d’arbres plantés!

Ecosia est un moteur de recherche solidaire et écologique crée en 2009 dont le modèle économique repose sur la plantation d’arbres financée par les revenus publicitaires dégagés lors des recherches de ses utilisateurs.

Le moteur de recherche s’engage à planter des arbres sur tous les continents, et là où c’est vraiment nécessaire, pour un monde plus vert. Il annonce ainsi avoir planté à ce jour plus 99,1 millions d’arbres soit presque 100 millions depuis son création.

En 2018, ce moteur de recherche a construit ses propres centrales photovoltaïques qui l’alimente désormais à 100% en énergie solaire renouvelable. Grâce à cela, ses utilisateurs peuvent affirmer faire des recherches neutres en bilan carbone. Pourquoi ne pas le tester si l’on veut surfer utile ?

Source : https://fr.blog.ecosia.org/100-millions/

Google affiche des annuaires dans les résultats de recherche en local

Une dernière mise à jour de Google met en avant les annuaires tels que Pages Jaunes, Yelp, Mappy ou encore Buyyers dans les résultats de recherche affichés en local. Ces annuaires apparaissent en haut de la page de résultats, juste après les annonces de publicité payante, comme montré dans la photo ci-contre.

En fait, Google répond à une injonction de la Commission Européenne suite à une enquête pour concurrence déloyale dans les recherches liées au shopping en ligne. Il a été accusé à maintes reprises de favoriser ses propres services comme Google Shopping au détriment de ceux de ses concurrents dans l’affichage des résultats. Même s’il a fait appel, il doit se conformer à la Réglementation Européenne et faire preuve de bonne volonté.

En attendant les jugements liés à ces affaires dans lesquelles il risque, tout de même, plusieurs milliards de d’euros d’amende, il propose aux internautes un accès aux annuaires les plus pertinents lors de leurs recherches locales, c’est-à-dire celles qui comporte une ville ou une région.

Maintenant, reste à savoir si la Commission Européenne ainsi que ses concurrents trouveront ces efforts suffisants. Pour cela, il faudrait que le trafic généré par ces liens soit positif en terme de visibilité gratuite donc pour ses concurrents puisque les annuaires sont choisis librement par les algorithmes du moteur de recherche et non par l’achat de publicité payante (SEA).

S’il donne satisfaction, cet affichage, actuellement en test en France, au Royaume-Uni, en Grèce, en Belgique et en Espagne, sera pérennisé.

Si vous souhaitez optimiser votre référencement naturel dans votre zone de chalandise, n’hésitez pas à contacter notre agence de consultant SEO afin de choisir avec vous les meilleurs mots-clés en référencement local.

Source : Journal du net