ne pas copié : contenu dupliqué

SEO : c’est quoi exactement un contenu dupliqué pour Google ?

Créer des contenus originaux, que ce soit dans la rédaction d’articles web ou de vidéos, est un vrai casse-tête pour ceux qui gèrent et animent un site internet. Il est vrai qu’il est souvent difficile de trouver l’inspiration tant on a l’impression que tout existe ou a déjà été dit sur Internet. Cependant, si l’on souhaite attirer des visiteurs avec le SEO, l’on sait pertinemment que Google n’aime pas les contenus dupliqués, au risque de subir une pénalité. Mais au fait, c’est quoi au juste un contenu dupliqué pour Google et par extension en SEO ?

Définition du contenu dupliqué ou duplicate content, en anglais, pour Google 
Un contenu dupliqué est :

  • un contenu dont les images, textes, vidéos, documents,.. sont issus d’un contenu protégé par des droits d’auteurs ;
  • un site qui copie et publie le contenu d’autres sites, sans y ajouter son propre contenu et qui n’apporte finalement aucune valeur supplémentaire au lecteur et/ou visiteur. Par exemple, celui-ci se contente de réécrire manuellement les articles originaux en remplaçant les mots par des synonymes ou par des techniques automatisées comme avec les outils de rédaction automatisée, avant de les republier. Ainsi, avec peu ou pas de modifications du tout, c’est un site qui reprend les contenus d’autres sites et qui devient par là sans réel intérêt pour les utilisateurs.

Contre les contenus dupliqués : ce que veut Google 
1. Créer des contenus “ maison “
Pour éviter que vos pages web soient perçues comme du contenu dupliqué par Google, il est essentiel de créer des contenus “ maison ”, signe de votre originalité et de votre expertise. Cela peut être : un retour sur votre expérience personnelle, une histoire drôle ou encore vos propres idées, une critique personnelle ou bien l’analyse de vos propres contenus, etc.. Ces contenus doivent être uniques et non une copie d’autres sites. 

2. Éviter de cannibaliser votre propre site
Mais un contenu dupliqué peut aussi provenir de votre propre site internet. C’est le cas lorsque un même contenu est répété sur la même page ou sur plusieurs pages de votre site internet.
Dans le SEO, quand il s’agit d’optimiser un site on se rend compte souvent que beaucoup de pages sont identiques ou ont un contenu qui se ressemble beaucoup. Dans ce cas, il faut choisir entre se concentrer sur le développement et l’enrichissement de chaque page ou  fusionner ces pages en une seule. 

3. Mettre en place des Urls canoniques
Il n’est pas rare que deux pages web aient des contenus copiés, l’une en version www et l’autre en https ://, par exemple. Il ne s’agit pas là forcément d’une tromperie délibérée à l’encontre du moteur de recherche ; peut-être que le but recherché est tout simplement de les rendre accessibles en fonction de la version d’url tapée par l’internaute. Cependant, avoir beaucoup de copies d’une même page risque de compliquer l’indexation de ces pages par le moteur de recherche qui peut hésiter dans le choix de la page à mettre en avant pour répondre aux recherches.
Si le site a plusieurs copies d’une même page, il faut aider Google dans le choix de l’url à privilégier à l’aide d’une page canonique.

4. Éviter le même contenu sur plusieurs domaines ou sites internet différents
Cela est bien souvent fait dans le but de manipuler les moteurs de recherche ou pour avoir plus de trafic. Ces contenus n’apportent rien de nouveau aux visiteurs s’ils tombent sur des contenus vus et répétés plusieurs fois dans les résultats de recherche.

En résumé, pour créer du contenu sur son site qui apporte de la valeur à l’internaute, il ne faut pas perdre de vue qu’il est important de :

  • créer du contenu original et d’éviter de plagier d’autres sites;
  • veiller à supprimer les contenus en double sur son site web pour ne pas compliquer l’indexation des pages de notre site par le moteur de recherche;
  • éviter les doublons de contenus sur plusieurs domaines qui risquent d’impacter négativement notre performance dans les résultats naturels mais aussi dans une stratégie de monétisation, s’il y a lieu;
  • privilégier un contenu unique.

 

Source : https://developers.google.com/

Audit SEO gratuit - analyse globale du référencement naturel

Meta-description : Google publie un document d’aide

Google a mis en ligne sur son blog pour développeurs un article sur la meilleure façon de rédiger une description dans une balise Meta description.

Le rôle de la balise Meta description
La balise Meta description sert à informer les internautes sur le contenu de la page de manière succincte tout en leur donnant envie de cliquer sur la page pour la visiter.

Google rappelle que la balise Meta description n’a pas vraiment de limite de caractères mais si elle est trop longue, elle n’apparaîtra pas en entier dans les résultats de recherche. 

Pour éviter cela, il est recommandé de limiter sa longueur à 160 caractères.

Rédiger une bonne Meta description 
Exemple à l’appui, il indique la méthode adéquate pour rédiger une description de page susceptible d’obtenir du trafic :

  • une description par page
  • chaque description doit être unique
  • la description est un résumé de la page
  • Les informations spécifiques de la page y sont détaillées
  • la description doit être pertinente

Cet article de Google n’apporte rien de nouveau sur le SEO mais c’est plutôt un rappel des bonnes pratiques à adopter aussi bien pour ceux qui découvrent l’univers du SEO que les expérimentés.

Source : https://developers.google.com/

8 problèmes SEO en entreprise et leur solution possible

La mise en place d’une stratégie de référencement naturel en entreprise relève souvent du challenge.
Même lorsqu’il existe des équipes dédiées à cette tâche, il n’est pas rare que des divergences de point de vue surviennent sur les priorités, les méthodes et les moyens nécessaires pour obtenir un référencement naturel efficace. Et la tâche devient encore plus compliquée quand le site internet n’a pas été créé par l’équipe en place ou si les outils pour y parvenir sont inadaptés voire inexistants.

1/L’héritage d’un site internet
Qu’ils soient propriétaires ou CMS, les sites internet de l’ancienne équipe dirigeante ou informatique sont souvent sources de problèmes. Certains sites auront une potentialité de référencement naturel, d’autres non et bien souvent le degré d’appropriation peut être élevé.

La solution SEO :
Décrire les tâches et les potentialités du site internet tel que vous l’avez obtenu. Il peut s’agir par exemple des :

  • différents modules ou plug-in possibles
  • modèles de conception
  • types de redirections possibles
  • des données structurées
  • les liens internes
  • modifications du site

S’il s’avère impossible de réaliser ces tâches, il faudrait envisager de mettre à jour le CMS ou de migrer vers un nouveau site.


2/Ne pas utiliser des outils de travail efficaces

Malgré leurs promesses marketing, certains outils de travail (logiciels, plateformes internet…) peuvent se révéler inefficaces ou inappropriés à vos méthodes de travail. En cela, ils vous font donc perdre du temps ET de l’argent.

La solution SEO :
Analyser et répertorier les outils efficaces et ceux qui vous freinent dans le développement de votre activité.
Consultez ou reconsultez vos fournisseurs pour discuter des options possibles et supprimez les outils dont les fonctionnalités ne permettent pas une optimisation pour les moteurs de recherche.


3/Un déploiement de contenus inappropriés qui vous pénalisent

Une stratégie de contenu qui ne répond pas aux attentes de votre cible peut être synonyme de perte d’opportunités pour votre entreprise. 

La solution SEO :
Mettre en place une procédure pour aligner vos différentes équipes sur une même stratégie pour élaborer des contenus plus efficaces. Vous pouvez commencer par :

  • mettre en place une stratégie de référencement naturel globale, à l’échelle de l’entreprise 
  • créer un calendrier de contenus ou éditorial pour l’ensemble de l’entreprise
  • élaborer des workflows et veiller à leur mise à jour régulière
  • désigner les responsables et les intermédiaires de chaque tâche (éditeurs, rédacteurs et valideurs) avant le déploiement des contenus
  • veiller à ne pas cannibaliser vos propres contenus avec, par exemple des titres de page en double, des copié-collé, etc.


4/Plusieurs minis sites web qui demandent du temps et des moyens
Il peut arriver qu’une entreprise gère plusieurs petits sites conçus au fil du temps. Mais voilà, la gestion de ces mini-sites peut devenir compliquée.

La solution SEO :
Même s’ils sont gourmands en ressources, faites de ces mini sites web une source d’informations plus ciblées et un moyen d’avoir des backlinks de qualité vers votre site internet principal.


5/Les développeurs web n’adhèrent pas à la stratégie SEO de l’entreprise

Ce n’est pas souvent le cas et pourtant,  le développeur web / service informatique et le référenceur / service marketing doivent s’approprier la stratégie SEO de l’entreprise pour travailler main dans la main.

La solution SEO :
Ces deux parties sont indispensables pour le référencement technique du site internet de l’entreprise. 
Référenceur web et développeur web doivent étroitement collaborer pour :

  • discuter des projets 
  • parler des problèmes rencontrés par l’une et l’autre des parties
  • étudier les solutions possibles
  • partager et se féliciter des réussites comme lorsque les évolutions informatiques mises en place ont permis d’optimiser la vitesse du site et améliorer son positionnement dans les résultats de recherche. 


6/Le manque d’adhésion de l’équipe

Les résultats sont bons grâce à la stratégie mise en place et au travail de tous, mais malheureusement, la direction ne veut pas modifier ou augmenter le budget marketing car ce qui est déjà mis en place “marche“, alors à quoi bon ? C’est exactement ce genre d’état d’esprit qui à tendance à nuire à l’esprit d’équipe et au manque d’adhésion.

Solution SEO :
Pour pousser les collaborateurs à adhérer à la stratégie de l’entreprise, il faudrait davantage les impliquer et communiquer sur :

  • les résultat obtenus
  • l’impact des résultats des différentes campagnes de référencement naturel sur l’entreprise 
  • partager les expériences des différents collaborateurs impliqués ou non dans le dossier

Parce que les collaborateurs, plus qu’avant, désirent savoir comment par leur travail ils contribuent à l’essor de leur entreprise.


7/Faire fi des problèmes de référencement technique

Bien souvent les entreprises ont tendance à laisser les soucis techniques s’accumuler dans le temps :

  • lenteur de la vitesse du site
  • structure de liens internes manquante
  • présence de contenus dupliqués
  • balises canoniques absentes
  • temps de réponse du serveur trop long

Solution SEO :
Si ces problèmes sont réglés au fur et à mesure, les objectifs SEO seront plus facilement et rapidement atteints.


8/Les erreurs de redirections multiples

Les redirections peuvent vite devenir incontrôlables et causer beaucoup de tort à une campagne d’optimisation de référencement naturel.

Solution SEO :
Pour éviter l’anarchie, il faut très tôt s’attacher à :

  • corriger les redirections et les liens brisés 
  • corriger les chaînes de redirections
  • automatiser la recherche de redirections
  • mettre en place une base de données de redirections
  • mettre en place une politique de gestion des redirections 

 
Source : Searchengineland

May Core Update 2022 : la mise à jour est finie

Par le biais de Twitter, Google a annoncé que le déploiement de la mise à jour principale de son algorithme était achevée.

Cette mise à jour a commencé le 25 mai pour finir le 9 juin 2022. 

Vers le 10ème jour de son déploiement, des changements ont commencé à se faire sentir, notamment au niveau de la volatilité des positionnements. Maintenant, il reste à voir, dans la durée, son impact exact sur le SEO et les positions des sites internet.

Source : Google Search Central

Consultant SEO liens entrants back link

Combien de temps durent les liens hypertextes sur un site web ?

Les liens sur et vers les pages web d’un site internet ne sont pas éternels. Même si l’on s’en doutait, il est toujours intéressant de savoir à quoi s’attendre surtout quand on pratique du netlinking. La conclusion de l’étude sur la durée de vie des liens menée par Ahref depuis 2013 nous éclaire quelque peu sur la question.

Internet évolue constamment et la configuration des sites internet a beaucoup changée ces dernières années, ne serait-ce que si l’on prend en considération le passage de HTTP vers HTTPS qui a modifié et rendu obsolète bon nombre d’Url. 

Ainsi, selon cette étude, il apparait que depuis janvier 2013 :

  • 74,5% des liens hypertextes analysés ne fonctionnent plus (dont 6,45% avec un code d’erreur temporaire), moins de 10 ans suivant leur création, autrement dit la page web sur laquelle pointe le lien est introuvable et affiche un code d’erreur 404.
    Une page web apparait en 404 si la page web a été déplacée, supprimée ou réorientée ; le lien menant vers nulle part est alors considéré comme mort ou pourrit.
  • Plus un site est gros (avec plus de 10 liens hypertextes), plus il est susceptible d’être touché par ce phénomène de pourriture de liens.

Les causes les plus fréquentes de pourriture de liens 

  • 47,7% des liens sont abandonnés car les pages web n’existent plus. Le domaine n’existant plus, ces pages web ne peuvent donc être ni explorées ni indexées ;
  • 34,2% sont supprimés : la page est bien là mais le lien sur la page a disparu ;
  • 6,45% affichent des erreur de crawl (les moteurs de recherche ne parviennent pas à lire la page correctement)
  • 5,99% des liens redirigent la page web vers un autre emplacement donc vers une autre URL. C’est le cas des redirections 301 ou 302 qui sont mises en place lors d’une migration web par exemple ;
  • 4,11% sont non trouvés (erreur 404 ou 410), tout simplement parce que la page a disparu ou le contenu du lien est manquant ;
  • 0,82% des liens sont considérés comme canonicalisés : la page web est redirigée vers une Url canonical par exemple, mais celle-ci peut encore avoir le lien ;
  • 0,73% sont en no index :  la page est en “noindex” au niveau de la balise meta “robots” (non inclus dans les liens pourris car techniquement le lien existe mais c’est la page sur laquelle il se situe qui n’est pas trouvée par les moteurs de recherche).
  • Quelques liens sont perdus à cause de redirections en chaine rompue, modifiée ou inexistante.

La bonne pratique face aux liens pourris

Pour réparer des liens hypertextes sur son site internet, il faut déjà les repérer. Certains outils d’analyse de site permettent d’identifier facilement les liens brisés. Il faut ensuite les supprimer ou les mettre à jour vers les pages pertinentes de votre site web ou qui pointent vers d’autres sites web.
Votre consultant SEO peut vous accompagner dans cette démarche surtout si vous avez beaucoup de liens présents sur votre site internet.

Sources : Ahrefs